Nouveau spam Facebook Twitter

Le spam tout le monde connait. Facebook et Twitter, je pars du principe que vous connaissez aussi. Bon pour les deux du fond qui ne suivent pas, un bref petit rappel :

  • le spam est toute forme de communication électronique à des fins commerciales usant de moyens détournés
  • Facebook est le réseau social que tout le monde connait, pas besoin de présentation (oui même ta petite nièce de  16 ans que tu détestes tant t’y poke régulièrement)
  • Twitter est le mashup entre réseau social/microblogging/SMS qui monte, qui monte, qui plante, et qui est est devenu vite incontournable tant pour les blogueurs, les accros de l’échange numérique plus ou moins mobile ainsi que pour l’internaute lambda

Je débarque peut-être mais j’ai remarqué l’apparition, depuis quelque temps, d’une nouvelle forme de spam qui affecte ces deux entités : les faux profils. Je sais vous allez me dire ce n’est pas tout neuf, les faux profils c’est aussi vieux que l’internet. Quel mari volage n’a pas eu son faux profil sur le bon vieux MSN ? Et la femme jalouse justement d’en avoir créé un -ou plusieurs- également ? Mais là je ne parlerai pas de ceci. Les femmes et/ou les hommes volages et/ou jaloux(ses) qui créent de faux profils ne sont pas des spammeurs. Et puis vous allez me dire aussi, «oui mais que ce soit sur Facebook ou sur Twitter, il y a des outils anti-spam». Oui c’est vrai, mais là on a affaire non plus à des robots mais tout simplement à des gens plus ou moins bien payés (plutôt moins d’ailleurs à mon avis) à des fins mercantiles. Surtout justement pour tenter le sus-dit mari volage ou le célibataire en manque, si vous voyez ce que je veux dire 😉

La preuve par l’exemple dans la suite.

facebook twitter spam

Facebook

Pour peu que vous soyiez en manque d’amis, vous avez forcément installé au moins une de ces applications à la con qui vous permet de vous faire de nouveaux friends. Bon j’avoue, moi je les ai presque toutes testées et tant bien que mal, on arrive parfois à effectivement avoir de nouveaux amis sympas d’un peu partout sur la planète. Et puis là ô miracle, d’un seul coup, vous avez une puis deux puis plein de demandes d’ajout de la part de filles qui semblent tout droit venir de magazines de mode (oui bon je suis un gars, j’ai pas essayé de demander à rencontrer des garçons, j’ai pas encore viré ma cuti). Donc évidemment, le premier réflexe de mâle c’est de se dire «Ô mazette une si jolie fille qui m’invite, je dois vraiment dégager un charisme qui attire autant les femmes qu’un collant Baygon attire les mouches». Donc forcément, toi le mâle tu te dis «Et bien allons-y gaiement, cliquons oui pour voir si la libido de cette gente demoiselle est en adéquation avec la mienne». Et là on découvre son profil :

facebook spam

Donc là nous voyons que la demoiselle est peu vêtue et dans une pose lascive, qu’elle est toute nouvelle sur Facebook mais possède déjà plus de 700 amis et qu’elle est bien sûr célibataire. Et l’on remarque surtout qu’elle semble portée sur le sexe. On trouve même dans ses infos, la plupart du temps, qu’elle recherche des rencontres et des relations et qu’elle est intéressée à la fois le plus souvent par des hommes et des femmes (oui oui le fantasme lesbien est très certainement l’un des premiers du primate de la gent masculine). On trouve aussi bien sûr une adresse de chat. Et puis surtout dans chaque nouveau statut un lien, toujours différent selon les profils, du style facebooksex.ws ou bien comme sur cet exemple official.ws, les combinaisons sont multiples. Bref, on veut en savoir un peu plus et du coup, la curiosité poussée par la testostérone nous amène à aller voir les photos. Cela nous donne ce genre d’album :

facebook spam

Évidemment, il n’y pas de nu, on n’est pas censé rigoler avec ça sur le site de Mark Zuckerberg (bien que l’on puisse tout de même assez facilement en trouver). Tout est dans l’art de la suggestion. Alors là on se dit qu’il faut aller voir le lien où elle se dévoile. «Nondidiou, pour une fois que je rencontre une fille comme ça et qui est chaude comme la braise, elle est pour moi». Et bizarrement, tous les liens sur les différents profils amènent vers un même site, où ô miracle, plein de jolies filles près de chez moi sont prêtes à se dévoiler rien que pour moi. Et voilà où l’on atterrit :

facebook twitter spam

Et oui, c’est là qu’est l’arnaque, on se trouve en face d’un vulgaire site de webcams porno aux fausses pubs géociblées. Évidemment, avant de discuter avec votre nouvelle amie, il faudra vous inscrire en sortant votre carte bleue. Mais à mon avis, même avec un faible pourcentage de transformation, il doit bien y avoir tout un tas de gogos, de vieux gars esseulés et de maris en quête d’un plaisir solitaire sur la toile qui sont prêts à dilapider leur épargne dans l’espoir de faire virtuellement l’amour à leur nouvelles copine « trouvée » sur Facebook. Un marché sûrement très juteux (si je puis me permettre) pour ce site qui se sert du réseau social. Bref ce n’est ni plus ni moins que le bon vieux métier de rabatteur qui s’est mis à la mode web 2.0. Cependant, attention à bien paramétrer votre niveau de confidentialité car même si ces profils sont généralement rapidement signalés, ils peuvent aussi vous prendre quelques infos qui les intéressent comme des mails voire des photos. Et même parfois, pour l’avoir testé par jeu (oui j’aime bien jouer avec le feu des fois), ces personnes rentrent sur votre IM favori et puis insistent pour que vous vous inscriviez et là elle vous envoie sur une page d’enregistrement où elle vous donne les login et mot de passe à enregistrer. Comme ça, en plus, le type qui y croit bêtement -et il y en a, regardez donc le forum de commentcamarche.net pour achever de vous convaincre- va en plus se faire vider son compte en banque. Mon dieu, que l’ingénierie sociale a de beaux jours devant elle.

Twitter

On trouve ici le même type de problématique. Sauf que sur Twitter, on n’a pas d’amis mais des followers, des gens qui suivent ce que vous y dites. Or sur Twitter, il y a un puissant algorithme anti-spam du moins anti-bots. Il y a quelques mois encore, on voyait fleurir un tas de comptes avec des filles dénudées qui suivaient 3000 autres comptes en une heure et qui inondaient de liens vers les classiques pilules bleues et autres sites porno en tout genre. Et généralement ces comptes étaient suspendus avant même que vous vous en aperceviez. Et c’est là que maintenant, la tactique d’approche des spammeurs rejoint celle évoquée plus haut pour Facebook. Prenons deux exemples ci-dessous trouvés dans la myriade de nouveaux followers que j’ai pu découvrir ce matin :

twitter spam

twitter spam

Ce que l’on remarque, c’est que l’on a affaire à un « vrai » compte dans le sens où il ne s’agit pas d’un robot mais bien de quelqu’un qui tweet frénétiquement en n’omettant jamais :

  • de rajouter moult following
  • de surfer sur les trending topics et les hashtags populaires afin d’augmenter la visibilité
  • et d’avoir toujours en dernier statut un lien vers un site de la même façon que dans les profils Facebook énoncés ci-dessus

Donc, pareil, si on clique sur un de ces liens, on atterrit sur un site quasi identique avec plein de famapouals prêtes à satisfaire vos désirs lubriques contre monnaie sonnante et trébuchante. D’ailleurs, jetons un oeil sur le logo d’un de ces sites :

facebook twitter spam

Vous ne trouvez pas une ressemblance frappante avec l’autre ? Un hasard à votre avis ? Je ne crois pas. J’avoue, je n’ai pas mené mon « enquête » plus loin, pas même un whois, mais il n’est pas difficile de comprendre que l’on tient ici une nouvelle forme de spam managée et dirigée non plus par des robots mais par des gens qui profitent de la faiblesse de certains utilisateurs, enfin surtout de mâles esseulés.

Conclusion

Même s’il s’agit d’un nouveau spam Facebook Twitter, il ne faut pas être dupe. D’abord sur Facebook, personne ne vous oblige à ajouter qui que ce soit et sur Twitter, même s’il s’agit de ce genre de profil, ça satisfait toujours l’égo de voir gonfler sa libido son nombre de followers même s’ils sont plutôt bidons et pas franchement intéressés par ce que vous racontez. Et puis comme partout sur le net, un peu de bon sens évite bien des ennuis. Mais après tout si dépenser 2000€ pour apercevoir l’entrecuisse de sweetslutt_864, ça vous plait, c’est votre droit hein. Et puis si quelqu’un de la gent féminine avait le même genre de feedback que moi, qu’elle laisse un commentaire parce que là oui je serais bien surpris tout de même. Bon après, quand on sait qu’environ 40% du trafic internet est lié à la pornographie ou à tout le moins au marché du sexe, il ne faut pas non plus être surpris !!

Nouveau spam Facebook Twitter
5 (100%) 1 vote

Le plus lu en ce moment sur ce site :

Laissez donc un petit commentaire :