Pourquoi pas une tiny house ?

Je ne sais pas vous, mais à force d’entendre de plus en plus parler de mini maison ou tiny house, j’ai eu envie de m’y intéresser.

Après tout, vu le prix de l’immobilier et du foncier, l’idée d’une maison autonome, peu chère et accessoirement mobile, c’est le rêve.

Essayons donc d’en savoir plus sur ces mini-maisons

Tiny house

Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord c’est comme son nom l’indique une mini maison, c’est à dire une maison de 20m² de surface de plancher.

Qu’est-ce que la surface de plancher me direz-vous ?

Et bien c’est la surface totale des surfaces closes et couverte à créer sous une hauteur sous plafond supérieure à 1.80m, calculée au nu intérieur du mur, ainsi l’épaisseur du mur et de son isolation n’entrent pas dans le calcul.

Ce qui vous permettra, par exemple, de créer un espace de 20m² correspondant à la partie jour et des mezzanines d’une hauteur inferieure à 1.80m pour les chambres, qui elles ne compteront pas 😉

Si vous voulez partir à l’aventure avec votre maison sur le dos, sachez qu’il faudra compter sur des materiaux légers, car elle ne devra pas excéder les 3.5 tonnes remorque et aménagement compris, ceci afin de pouvoir la tracter avec votre voiture et votre permis B.

Pas mal non ?

Tiny house interieur
©MaMaisonLogique.com

Que dit la législation ?

Pour l’instant, la tiny house dépend de la loi sur les caravanes car elle n’a pas encore de cadre légal propre, même si depuis Février 2014, la loi ALUR encourage tous type d’habitations « légères » ou « alternatives », comme les mobil-home, yourtes, roulottes …etc).

En résumé, vous pouvez, sur un terrain familial, installer n’importe quel type d’habitat léger dès lors que le stationnement n’excède pas 3 mois et que vous n’enlevez pas le système qui lui permet d’être déplacé. Au delà de ces 3 mois, il faut déposer la déclaration préalable dont nous vous parlions précédemment.

tiny house en route

Mais pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiii ?

Nous vous avions déjà parlé de logements originaux, voire alternatif dans cet article, mais ici la démarche est totalement différente.

Plusieurs raisons en font une solution d’habitat parfaite:

1- Pour des raison économiques.

Une tiny house coûte en moyenne 20 à 40 000€, elle est toute ou partie autonome selon les équipements installés. Alors pas d’emprunts à vie et de factures astronomiques.

2- Pour des raisons écologiques.

En effet, de par sa taille, son empreinte carbone est très faible. On y place en général des panneaux solaires afin de chauffer l’eau, un poêle à bois suffit à chauffer tout l’espace et pour les puristes on y installe des toilettes sèches.

3- Pour un autre mode de vie.

Vivre dans un micro-maison, c’est aussi se débarrasser du superflu, ne garder que ce qui nous parait essentiel. Alors certes, il est difficile d’y placer le dressing de ses rêves, la question est « est-ce que j’ai vraiment besoin de toutes ces fringues? », « Ai-je besoin d’avoir des plats de toutes les tailles qui existent sur le marché ? » , et ainsi de suite.

Peut-être qu’on peut aussi donner à des œuvres ce que l’on ne porte plus ou les livres qu’on a déjà lu.

Et cela même si les propriétaires de ces maisons font preuve d’une imagination sans limite en matière de rangements.

Sans compter que votre maison peut vous suivre et être installée presque partout.

tiny house en vacances

tiny house en forêt

Mais c’est trop petiiiiiiiit !!

Oui et non, regardez plutôt cet exemple.

tiny house visite
©Tiny House Town

Il y a même une terrasse :

petite terrasse

Autre exemple :

tiny house deuxieme exemple
©micro-maison.tourduproprietaire.net

Alors, vous craquez ??

Pourquoi pas une tiny house ?
5 (100%) 4 votes

Le plus lu en ce moment sur ce site :

Laissez donc un petit commentaire :