Et si la blogosphère francophone était des femmes en entreprise ?

Je vous vois d’ici venir avec vos gros sabots, vous êtes en train de vous dire : comment peut-on imaginer la blogosphère francophone comme des femmes en entreprise ? Et bien avec un peu d’imagination, on peut partir sur ces deux postulats :

1) La blogosphère francophone, c’est un peu comme une grosse industrie. Donc comme dans chaque secteur, il y a des acteurs à tous les niveaux, chacun ayant un rôle bien défini avec son importance et bien, dans le milieu des blogs, c’est un peu pareil, il y en a qui ont des responsabilités, d’autres moins mais tous ont leur rôle à jouer. Nous appellerons donc cette grosse boite la Frenchblogo Inc™.

2) Dans l’entreprise, souvent des femmes sont à des postes clé. Elle sont souvent le pivot qui permet parfois des relations apaisées, à tout le moins souvent moins tendues que dans un univers exclusivement masculin. Bon ok, c’est aussi un peu mon expérience professionnelle passée qui me pousse à parler comme ça (oui j’ai travaillé dans un environnement quasi féminin pendant presque dix ans). De plus, j’ai choisi, de manière complètement subjective des blogueurs, des mâles, des couillus quoi. C’est donc amusant de les imaginer comme des nanas jouer un rôle au sein d’une grande compagnie comme la Frenchblogo Inc™.

Allez, on se détend les bourses, c’est du second dégré hein LOL

frenchblogo inc

L’ouvrière spécialisée

ericaOn commence cette description de quelques exemples parmi le personnel féminin de Frenchblogo Inc™ avec Erica Delabaguette, l’ouvrière spécialisée. En effet, comme tout bon OS (pas windows faut pas confondre hein), Erica se lève tous les jours de bonne heure. Même avec une bonne grippe et ce malgré sa médaille du travail empochée il y a peu, elle est toujours présente à l’heure de l’embauche, bien souvent avant tout le monde. Erica est opératrice de presse et suce toujours ses bonbons au citron depuis que le médecin du travail lui a fortement conseillé d’arrêter de fumer. Oui car Erica est une pièce maitresse dans la boite. Sans sa régularité quasi métronomique, il n’y a personne pour la remplacer. Autant dire qu’on apprécie ses coups de gueules qui restent malgré tout assez rare mais tout de même, quand elle a quelque chose a dire, elle ne mâche pas ses mots. Bref Erica est une ouvrière modéle, assidue, à la carrière exemplaire. Et comme son nom l’indique fort bien et puisqu’elle est toujours désignée pour former les petites nouvelles, Erica mènent ces dernières à la baguette. Le jour de son départ en retraite, sa gouaille, son abnégation et son sens du travail bien fait sera fortement regretté au sein de Frenchblogo Inc™.

Vous pourrez trouver Erica Delabaguette en salle de repos ici.

La directrice du supply chain

manuelaManuela Korbinouze est entrée en poste depuis peu comme responsable logistique. Manuela gère toute l’équipe d’approvisionnement. Et c’est un peu comme Erica une femme qui s’est « constuite » elle-même. Elle a commencé par travailler comme chauffeuse routière avant de faire son contrat de professionnalisation. Elle a donc gardé cet esprit cher au magasinier et sait parfaitement comment leur parler. Par exemple, il y a toujours dans son bureau cette plaque d’immatriculation qu’elle aimait tant arborer dans son camion : « ANTI-HADOPI75 ». Et elle ne se sépare jamais de sa CB de marque Twitter pour appeler les caristes ou les gestionnaires de stock et pas toujours dans un cadre purement professionnel  : « Hé mes loulous, vous l’avez senti mon gros DDoS ? » ou encore « Putain, j’ai mal dormi ». En fait, tout le monde rigole de ses conneries mais Manuela dirige ses troupes d’une manière fort appréciée, elle sait distribuer des bons points à tous comme une distribution Linux : propre, sans bavure et sans bug. Et puis Manuela Korbinouze a aussi un talent pas caché du tout, même avec ses lunettes, elle est drôlement bien roulée, ça lui facilite la tâche quand il s’agit de négocier de nouveaux contrats de transport. Sans elle, Frenchblogo Inc™ ne tourne simplement pas.

Si Manuela Korbinouze n’est pas en train de causer avec un agent de maitrise, vous la trouverez .

La responsable méthodes industrielles, recherche et développement

stéphanieStéphanie Apfflechoufleur est déjà en poste depuis un moment. C’est également une acharnée du travail au rythme aussi précis qu’un CPU de Mac. Lorsqu’elle a voulu faire appliquer certaines méthodes, elle s’est heurtée à quelques mouvements de personnel. En effet, elle a mis en place une méthode de gestion de la production en provenance directe des Etats-Unis appelée « tu le sens mon gros backlink ? ». Une méthode qui diffère vraiment avec la gestion kamban et l’application des 5S au sein de Frenchblogo Inc™. Tout ce qui compte pour Stéphanie c’est d’avoir les résultats escomptés en un minimum de temps. Mais l’entreprise lui doit une fière chandelle, la production de trafic a considérablement augmenté et a donc ramené les délais de production à son minimum. Malgré cette méthode agressive, tout le monde a gagné avec Stéphanie. Le seul hic, c’est sa tenue. Malgré une rigueur productiviste digne d’une entreprise chinoise de confection, sa tenue vestimentaire laisse parfois à désirer, quelques reproches ayant déjà été faits sur l’horrible casquette dont elle ne se sépare jamais.

Si vous cherchez Stéphanie Apfflechoufleur, c’est nulle part ailleurs qu’ici.

La directrice marketing

gonzaguetteGonzaguette de Longuecologne est la petite nouvelle, l’éternelle stagiaire à la belle gueule qui continue d’assumer ses fonctions pour un salaire à peu près égal à 80% du smic. Mais malgré cela, elle se défonce toujours au boulot. Enfin comme toute directrice de marketing, elle a des idées, beaucoup même, mais passe quand même nettement plus de temps à la machine à café que dans son bureau. Elle n’arrive que rarement avant 10h au siège de Frenchblogo Inc™ et se met vraiment à bosser après la pause-déjeuner, c’est à dire aux environs de 16h. Mais elle s’en fout, elle n’a pas de pointeuse et les résultats sont là : ses idées géniales au cours des réunions de brainstorming ont porté leurs fruits. La marque Frenchblogo Inc™ s’est depuis démocratisée. Ses nombreux voyages à l’étranger afin de prospecter de nouveaux marchés l’attestent. Malgré son jeune âge et son maigre salaire, la boite lui doit énormément. Je crois même que les ouvrières ont secrètement promis d’attacher des casseroles à sa bicyclette pour son anniversaire, preuve que Gonzaguette est super appréciée de tous même si le personnel la jalouse un peu de la voir passer autant de temps à bavarder.

La machine à café est le meilleur endroit pour parler à Gonzaguette de Longuecologne et c’est ici.

La responsable des ressources humaines

emelineEmeline Doligette mène tout ce petit personnel à la baguette (oui oui comme Erica). C’est simple, elle aime tellement les femmes qu’on la soupçonne de lesbianisme forcené. Dans son bureau aux murs couverts de posters où pas un seul mâle ne trône, on n’aime que moyennement s’y aventurer. On sait que si on y pénètre (le bureau hein), on sera pris d’une drôle d’émotion, un mélange de bien-être féminin et de malaise lié à sa fonction. Emeline a étudié le marketing plutôt que la psychologie et cela se ressent dans cette bobotte (oui même le terme bobo a été féminisée chez elle) qui aime son personnel auquel elle aurait aimé pouvoir rajouter deux L et un E. Il n’empêche que cela fonctionne et que ses méthodes plaisent au conseil d’administration de Frenchblogo Inc™.

Vous trouverez le bureau de Emeline Doligette derrière la porte verte ici.

La responsable de maintenance

vincenzaVincenza Oognipa est vraiment comme tous les responsables de maintenance. Toujours là quand il faut pas et jamais là quand on a besoin d’elle. Et comme tous les responsables de maintenance, elle ne met jamais les mains dans le cambouis mais sait faire travailler les autres. Mais ce qu’on aime chez elle le plus, ce sont ses sbires, celles qui font le travail pour elle. Toutes ces jolies agentes de maintenance en tenue sexy, ça laisse rêveur tous les sous-traitants en visite chez Frenchblogo Inc™ . Mais malgré tout, grâce à elle, la continuité de service n’est pas un vain mot, Vincenza n’est pas une acharnée du travail, on la soupçonne même d’avoir voté pour Ségolène aux dernières élections. Mais on lui pardonne car après la droite cassoulet, on a droit à la gauche sexy. Son penchant pour la gaudriole et les cochoncetés sont bien en adéquation avec la politique de ressources humaines de l’entreprise. Et ça c’est « priceless » comme dirait également Erica ou même Emeline dans un dernier gloussement au détour d’une conversation près de la machine à café.

Si vous cherchez Vincenza Oognipa, veuillez frapper avant d’entrer ici.

La pédégère

rominaRomina de Komodette est la super P-DG de Frenchblogo Inc™. Quand Romina tousse, c’est toute la boite qui s’enrhume. Et comme toute directrice d’une grosse multinationale, elle gère la compagnie d’une main de fer dans un gant de velours. Tout le personnel s’étonne de la voir le matin avant l’embauche alors que même quand la gardienne passe le soir, elle est toujours là. C’est sûrement là son secret. D’elle, on ne sait que peu de choses mais les résultats sont là, Frenchblogo Inc™ est en passe de devenir numéro un dans son secteur. Grâce à elle et à tout son travail, même les Chinois sont loin, très loin. Toute la réusssite de la compagnie, c’est un peu à elle qu’on la doit même si les mauvaises langues disent qu’elle ne s’arrêtera pas pour prendre sa retraite comme elle l’avait pourtant laissé entendre il y a peu lors d’un des derniers séminaires où elle avait imposé le sport collectif en piscine pour tous les employées.

Romina de Komodette n’est pas joignable, toutefois, vous pouvez laisser un message à sa secrétaire ici.

Le mot pour finir

Il m’a été impossible de lister toutes les femmes qui travaillent pour Frenchblogo Inc™. Entre les ouvrières, les intérimaires, les commerciales, les comptables et autres opératrices de saisie, je ne peux pas parler de toutes ces merveilleuses créatures qui font que Frenchblogo Inc™ est une boite formidable pour laquelle j’aime aussi bien bosser.

Prochaine mission impossible : et si toutes les blogueuses étaient des travailleurs immigrés ? Non jdéconne, ce billet n’avait aucun autre but que de divertir. Et quant au choix des blogueurs, il est comme je l’ai dit plus haut (t’as pas tout suivi ou quoi ?), purement subjectif car ce sont des blogueurs que je lis plus ou moins régulièrement alors évitez les commentaires du style : «Ohh p****n t’as pas choisi untel …etc » Je préviens tout de suite, ça sera licenciement sec sans indemnité pour ce type de commentaire 😉

Article non sponsorisé

Et si la blogosphère francophone était des femmes en entreprise ?
5 (100%) 1 vote

Le plus lu en ce moment sur ce site :

Laissez donc un petit commentaire :