Pandaranol c’est quoi ?

Comme beaucoup de gens, vous vous êtes très probablement demandé ce qu’est le Pandaranol. Un peu partout, vous avez très sûrement entendu parler de ce phénomène qui touche l’internet depuis quelques jours. Pourtant c’est bien simple, le Pandaranol est relativement aisé à définir. Voyons point par point à quoi il ressemble et tentons de le définir.

Pandaranol

L’histoire du Pandaranol

Tout a commencé il y a quelques semaines lorsqu’un ami m’a présenté le dit objet du délit. Ou plutôt du phénomène. Comme tout le monde j’avais vu passer ce mot un peu partout, de Twitter à Facebook en passant par mes contacts Skype, et sur Tumblr (j’espère que le CSA ne va pas censurer mon blog de citer des marques). Je m’étais d’ailleurs interrogé ici. Mon esprit curieux de nature n’a fait qu’un bond : mais qu’est-ce que Pandaranol ? S’agit-il d’un drôle d’animal ? D’un nouvel outil pour le web ? D’une nouvelle marque de seringues pour l’insémination des singes verts du Cameroun ? D’un médicament miracle pour rendre la virilité aux quinquagénaires souffrant de troubles d’afflux sanguin dans les corps caverneux ? A moins que le Pandaranol ne soit en fait quelque chose de très commun et dont l’existence est restée totalement insoupçonnée aux yeux de la majorité ?

En fait, il s’agirait plutôt du dernier point et ce, même si tous les autres points feront peut-être mentir ce dernier. Car le Pandaranol est tout simplement quelque chose que tout le monde connaît très bien. Son histoire remonte à la nuit des temps et, non content d’être un mot nouveau, le Pandaranol est à lui seul quelque part, à l’origine du monde. Si si je vous jure, ça vous en bouche un coin ça hein 😉

Tentons de définir le Pandaranol

Plutôt que de vous donner une version très crue de la vérité sur ce petit panda (c’est aussi l’autre nom de Pandaranol, nettement moins médical comme terme et beaucoup plus affectueux), je vais tenter de vous dresser une liste des choses qui le définissent et qui vous permettront de mieux cerner la chose (oui, gentil lecteur, si tu es arrivé à lire jusqu’ici, pour toi il s’agit encore d’«une chose» et tu n’as pas tort) :

  • le Pandaranol ne se mange pas, bien que certaines personnes aiment l’avaler.
  • il se repose la plupart du temps, mais quand il s’agit de passer à l’action, il se dresse sur ses petites boules pattes et se montre vigoureux et très entreprenant.
  • il est très pratique pour arroser les plantes du jardin, surtout à trois heures du matin quand vous avez terminé votre boite familiale de bière avec vos amis lors d’une soirée foot et que l’un de ces derniers est en train de lamentablement repeindre votre cuvette des toilettes par phénomène de régurgitation alcoolique.
  • il existe des Pandaranols de toutes les tailles même si généralement certaines personnes s’extasient devant les plus grandes. A ce sujet, Rocco Siffredi, célèbre acteur de cinéma hautement cul-turel aurait déclaré «Mon Pandaranol, les femmes en sont folles».
  • il pleure uniquement lorsqu’il a trop bu ou lorsqu’il est très content (Dominique Farrugia s’est très certainement inspiré de lui pour le personnage de Simon Jérémi).
  • Dominique Strauss-Kahn aurait, parait-il, des soucis à cause de son Pandaranol, ce dernier aurait malencontreusement glissé alors qu’il était vraiment très content qu’une femme de chambre veuille arroser les plantes sur le balcon de la chambre d’hôtel.
  • Pierre Perret serait l’inventeur d’une chanson sur notre petit panda adoré et pas rano mais presque. Cela, par contre, reste à vérifier car le Pandaranol n’est ni un «petit joufflu» ni un «gros vorace qui s’attaque aux godasses» à moins que l’on ne me démontre le contraire.
  • l’expression «cette journée de travail est longue et dure, CMB» devienda bientôt «ce concours de référencement est balaise, CMP» (tip: je ne participe pas hein).
  • on dit qu’il est préférable d’avoir un petit Pandaranol vigoureux plutôt qu’un gros panda fainéant.
  • un garage à Pandaranol n’est pas l’endroit approprié pour changer une roue. Quoique cela reste possible pour une vidange.
  • «N’avoir que son Pandaranol et son couteau» est une expression vérifiable, sauf peut-être pour Dominique Strauss-Kahn (oui encore lui).
  • l’expression «T’habites à combien de kilomètres de Tours ?» va complètement tomber en désuétude avec notre petit panda.
  • pour la prochaine élection présidentielle, on dira bientôt «Oh tiens voilà François Hollande avec sa tête de Pandaranol».
  • tu peux mettre le petit panda DTC, mais alors le pauvre broie du noir.
  • la femelle du Pandaranol est la Pandaranale (nous en reparlerons plus tard, bande de coquins) et le croisement/accouplement des deux donne un Pandaranalytics (mais attention il mord ce con).

Je pense qu’avec ces différents points, vous pouvez maintenant savoir ce que signifie Pandaranol, je ne tenterais pas de vous faire un dessin. Par contre …

… il existe une vidéo du Pandaranol

Attention les yeux … tadam … découvrez enfin la vérité telle qu’elle est. Éloignez femmes et enfants (surtout les femmes), relisez le paragraphe ci-dessus et mettez-vous en condition pour regarder cette vidéo. Je préfère vous prévenir, votre vie va changer à partir de ce moment crucial :

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le vrai site du Pandaranol et méfiez-vous des contefaçons 😉

Si vous êtes toujours intrigué ou si vous avez d’autres informations sur le sujet, vous pouvez laisser un commentaire mais n’oubliez pas que ceux-ci sont en non-suivre 😉

Votez pour cet article

Le plus lu en ce moment sur ce site :

Laissez donc un petit commentaire :