Investir dans l’immobilier pour les nuls comme moi

Les fêtes arrivent avec son lot de repas de famille et vous savez pertinemment que quel que soit le sujet, il y a toujours un moment où ça va être votre tour : « Alors et toi, quand est-ce que tu te décides à acheter ta maison et investir dans l’immobilier ? »

Et ça peut démarrer sur n’importe quoi hein :

  • Ta cousine vient de se marier et de s’acheter un appartement avec son époux ! BIM → « Et toi alors ? »
  • Ton cousin vient d’avoir un bébé et s’est décidé pour l’achat de cette bâtisse à la campagne ! RE-BIM → « Et toi alors c’est pour quand ? »
  • Ta sœur, mariée-deux enfants-un poisson rouge, vient d’acheter une maison en périphérie de la ville !  RE-RE-BIM → « Pourquoi tu ne fais pas comme ta sœur ?? »

Même si tout ça me gonfle sérieusement, force est de constater que cette question fait mouche à chaque fois, avant même qu’on me la pose je dois bien l’avouer. Pourquoi ne pas investir dans l’immobilier et devenir propriétaire ?

investir dans l'immobilier

J’ai fait le calcul, ces dernières années, j’ai donné plus de 70 000 Euros à mon propriétaire!! Bref, ça suffit, ma décision est prise, il ne me reste plus qu’a réfléchir à ma façon d’investir, et quand on y connait rien, tous les conseils sont bons à prendre.

Première étape, le budget

investir dans l'immobilier financements

Comme tout le monde je suis allée voir mon banquier et lui ai demandé une estimation de l’enveloppe dont je dispose pour acheter le loft ou la maison de mes rêves.

Si, comme moi, après ce passage crucial, vos rêves de maison avec piscine se sont transformés en T2 en étage sans ascenseur, tout n’est pas perdu. Sachez que selon que vous vouliez acheter pour vous loger ou pour louer, vous disposez d’aides.

De plus, il ne faut jamais se cantonner à une seule banque, JA-MAIS !!

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, en tous les cas, c’est celui qui m’a le plus servi, est d’aller voir un ou des courtiers. Ils vous conseilleront et un courtier efficace est au courant de toutes les ficelles, aides et montages financiers, pour que vous puissiez gagner un peu sur la première estimation.

Bref, mon T2 a gagné une terrasse et un ascenseur … Haaaa !!

Bon maintenant qu’est-ce que j’achète ?

« Bah un T2 » me direz-vous !!

« Non pas forcement » vous répondrai-je (Namého!)

Plusieurs question à se poser à ce stade :

  • Est-ce que je peux vivre dans un T2 (après tout c’est pas si mal)
  • Suis-je prête à faire quelques kilomètres supplémentaires ou à faire une croix sur mon quartier préféré pour gagner en espace et en confort.
  • Suis-je prête à me mettre au bricolage ?

Si vous avez coché au moins deux fois non, deux solutions :

  • Soit un petit appartement vous satisfait pleinement
  • Soit ce ne sera pas le bien de vos rêves mais vous vous en contenterez
  • Soit vous êtes prêt à acheter mais pas à y vivre, alors pourquoi ne pas investir et louer cet appartement ?

investir dans l'immobilier une bonne idée

Bonne nouvelle, les deux solutions sont bonnes, alors qu’est-ce qu’on achète ?

Des appartements à louer ?

Alors, si vous achetez un appart à louer, votre banquier vous regardera déjà moins d’un sale œil sachez le. En effet, si vous équilibrez vos sorties et vos rentrées, le risque pour vous, et donc pour la banque, est moindre.

Voici donc quelques conseils :

  1. Faites le tour des agences immobilières du coin et voyez combien se louent les biens équivalents à celui que vous envisagez d’acheter, cela vous permettra d’affiner votre financement. Si les loyers perçus équivalent vos remboursements mensuels plus les charges de copropriété, c’est le top. Il faut que le bien s’auto-finance, ou presque, sinon passez votre chemin.
  2. Faites votre choix entre neuf et ancien, les aides (cf point 4) et les garanties ne seront pas les mêmes. Pour un investissement locatif, le neuf peut être une bonne option, le bâtiment et les équipements étant garantis, cela peut vous éviter quelques soucis avec vos locataires.
  3. Pensez à bien vous renseigner sur le mode de gestion de votre bien, en effet, vous n’êtes absolument pas obligé de passer par un prestataire. Si cela vous rassure, vous pouvez quand même garder à votre charge quelques tâches pour faire diminuer la note. Vous trouverez sur le net, par exemple, des modèles de baux et un modèle d’état des lieux gratuit qui vous aideront dans vos tâches.
  4. Vérifiez auprès de l’ADIL de votre département, les aides auxquelles vous avez droit. La loi « Cosse ancien » ou « Louer abordable » par exemple, vous assure une défiscalisation importante en cas de loyer bas, voir très bas. Si vous êtes célibataire sans enfant, ça vaut le coup. La loi Pinel, elle, vous assurera des aides fiscales si vous achetez du neuf. Entre les aides de l’État, celles de certaines régions ou départements, on ne sait pas tout et ça vaut la peine de perdre un peu de temps à se renseigner, en cas de travaux notamment.
  5. Adaptez le bien dans lequel vous investissez à la région dans laquelle vous vivez. Je m’explique : si vous achetez dans une ville estudiantine, réfléchissez peut-être à la possibilité de devenir propriétaire de deux studios plutôt que d’un appartement plus grand. Les étudiants sont toujours en recherche de logement, vous pouvez louer votre appartement à la semaine pendant la période des vacances d’été. Si au contraire, l’environnement est plus propice aux familles, oubliez le balcon et visez une chambre supplémentaire. Et ainsi de suite, vous avez compris le principe !
  6. Renouvelez l’opération dès que possible 😉

Tout ceci vous parait peut-être logique, mais croyez moi, on ne pense pas toujours à tout quand on est en situation, un mémo n’est jamais superflu 😉

Ma résidence principale ?

Si vous avez coché au moins deux fois oui, alors vous êtes prêt à investir dans votre foyer.

investir dans son foyer

Quelques conseils:

  1. On l’a dit plus haut, réfléchissez bien à la possibilité de changer de secteur. Si vous êtes prêt à ce « sacrifice », baladez vous pour trouver votre coin de paradis. Quand vous visitez un endroit qui vous plait, regardez les vitrines des agences du coin et renseignez vous sur les prix du marché. Il faut être sûr d’y gagner quand même.
  2. Vous avez trouvé l’endroit qui vous convient, faîtes le trajet à différentes heures de la journée, et surtout aux heures de pointe, pour être sûr que ça ne devienne pas un calvaire.
  3. Si vous avez trouvé un bien dans lequel il y a quelques travaux à faire, renseignez vous sur les aides, L’État vous proposera des aides fiscales pour améliorer le bilan énergétique de votre bien par exemple, mais les régions et les départements offrent pour beaucoup des prêts à 0% pour vous aider à les financer.
  4. En parlant de prêt à taux 0, vérifiez votre éligibilité au PTZ, c’est un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’État et dont le remboursement s’effectue en différé. Le calcul est fait selon le nombre de personnes vivant sous le même toit, les revenus de référence et la région dans laquelle se trouve ce logement.
  5. Il existe beaucoup de formes de prêts d’aide à la propriété (Prêt d’Accession Social, Prêts conventionnés, Prêts d’Épargne Logement, Prêt social de location accession ….. ), on s’y perd mais, là encore, ça peut valoir le coup de se casser la tête, alors n’hésitez pas à frapper à toutes les portes, surtout celle d’un courtier qui normalement maîtrise toutes ces informations.
  6. Envisagez la construction ! Je réfléchis personnellement à faire construire ma maison dans le Var. J’ai donc consulté un constructeur de maisons individuelles près de chez moi qui me propose une maison au prix d’un appartement sur un terrain qu’il a divisé. Le terrain est petit, mais beaucoup plus grand qu’un balcon, et en plus je ne suis pas une pro de la tondeuse, par contre, du barbecue oui 😀 J’envisage donc sérieusement cette possibilité.

Vous avez vu ? Investir dans l’immobilier n’est pas si compliqué

Voilà, vous savez tout sur mes recherches. J’espère que ça vous aidera, moi je suis en pleine quête du bien parfait. Le truc qui me motive, c’est qu’une fois que j’aurai pris ma décision, je pourrai me lancer dans mon activité favorite, décorer … Et cette fois décorer mon chez-moi avec la déco rock qui me plait \0/

Investir dans l’immobilier pour les nuls comme moi
5 (100%) 3 votes

Le plus lu en ce moment sur ce site :

Laissez donc un petit commentaire :