Comment rester célibataire ? Ou comment le devenir ?

Le célibat, bien que souvent subi, reste parfois une source d’épanouissement. Pas de compte à rendre, on se lève à l’heure qu’on veut, on reste plus disponible pour une vie professionnelle et sociale … les avantages sont nombreux.

Mais quand le choix de vouloir vivre seul s’impose naturellement, que l’on soit en couple ou déjà célibataire à temps plein, il faut savoir éviter quelques pièges pour rester un(e) célibataire heureux(se). Voici quelques bons conseils pour apprendre à apprécier le fait d’être un ou une célibataire et de le rester.

verre de vin en célibataire

1 – Vous êtes déjà célibataire

Nous allons ici vous donner quelques conseils très simples à appliquer pour que vous soyez certain(e) de faire les bons choix pour éviter que du jour au lendemain vous vous retrouviez avec un boulet à votre jambe une bague au doigt pour le restant de vos jours.

Vous êtes une femme célibataire

Continuez de faire la fête tous les soirs

Avec votre teint blafard de vieille rockeuse ou de future star de « 7 Jours avec ma Grand-Mère Alcoolique » (Show de télé-réalité produit par Endemol et Cyril Hanouna pour C8 dont la première saison sera diffusée approximativement en 2038), vous aimez quasi quotidiennement trainer dans les bars et les soirées hype pour boire des Mojitos et de la bière, fumer des cigarettes qui font rire, danser le jerk, manger du cassoulet, de la potée auvergnate ou de la choucroute (NDLR : pardon à nos ami(e)s de Castelnaudary, de Clermont-Ferrand ou de Strasbourg hein).

Femme célibataire fêtarde

Ne changez rien, continuez de vivre votre vie de fêtarde : avec vos dents jaunies, votre haleine de chiffon de bonde au réveil, votre voix de Jeanne Moreau sous amphétamines, votre toux grasse et productive, vos hanches d’épaulard, votre mini brioche faisant passer votre tatouage tribal autour de votre nombril pour un portrait de Brigitte Fontaine, votre sac à main qui sent le patchouli et l’essence à Zippo, et votre accoutrement digne d’un punk à chien planté sur le parvis de l’Opéra de Rennes, le temps se chargera tout seul de vous aider.

Déménagez dans la bonne ville

Vous souhaitez fortement ne jamais trouver l’homme idéal qui pourrait faire un bout de chemin avec vous et rompre votre célibat durement acquis à la force de votre poignet et de vos doigts ? C’est simple, déménagez de suite !

Alors choisissez plutôt d’aller habiter à Caen, Montpellier, Tours ou Limoges pour rester célibataire.

Et surtout fuyez Toulon, Metz, Le Havre ou Nancy qui sont les villes les plus favorables de France pour qu’une femme y trouve son prince charmant. C’est tout à fait scientifique car Move24 a publié une étude sur le sujet des meilleures villes de France où une femme a le plus de chances de trouver l’amour et c’est ici que vous trouverez le classement complet !

Ville de Lyon

A noter que si vous êtes Parisienne, Lyonnaise ou Marseillaise, ne changez rien, vous êtes dans la bonne ville pour continuer à rester seule et apprécier le confort d’un lit froid en solitaire chaque nuit (et accessoirement vous ruer à 3h du matin sur le pot de Nutella pour compenser votre insomnie).

À votre « coup du soir », annoncez votre souhait d’être maman.

Dans votre vie de patachon rêvée, il arrive parfois qu’un homme, un nounours – gros barbu ou pas – s’immisce dans votre lit. Mais au réveil, vous pouvez vous retrouver avec un genre d’ado un peu niais qui voit déjà en vous la remplaçante de sa maman à lui, avec moult bisous dans le cou et déjà son idée que c’est vous qui allez désormais lui laver ses caleçons sales qu’il aura déposé, bien évidemment, à côté de la panière à linge sale. Et je vous épargne les gouttes de pipi sur la lunette des toilettes.

Alors, là vous dégainez votre arme suprême, telle une Calamity Jane avec sa Winchester : « Mon Chéri, fais moi un enfant ! »

femme enceinte

Effet garanti, vous le voyez déjà se rhabiller et partir en courant. Vous avez économisé un petit déjeuner à préparer, et des gouttes de pipi à nettoyer.

A noter également, si votre « coup du soir » est une femme, cela marche aussi tout à fait dans les mêmes proportions, les gouttes sur la lunette des WC en moins.

NB : Si l’envie d’annoncer votre souhait d’être maman à votre « coup du soir » vous repousse, vous pouvez aussi tout à fait remplacer « être maman » par « rencontrer votre mère à vous », cela est tout aussi diablement efficace.

Vous êtes un homme célibataire

→ Facile, ne changez surtout rien !

Un appartement ou une maison de célibataire masculin* :

  • avec une pile de vaisselle sale dont les cafards se délectent
  • avec des chaussettes odorantes au pied du canapé
  • avec un frigo rempli uniquement de bières, de trois tranches de jambon moisies et d’un tube de mayonnaise
  • avec des posters de foot, de Renault 12 (avec la moquette sur le volant), de famapouals et de votre mère sur les murs

… suffira à repousser un possible être humain à aimer, à moins de tomber sur un souillon aveugle souffrant d’anosmie, adorant la Ligue 1 et aimant le jambon moisi. Si si ça peut arriver, faites attention tout de même.

Bouteilles qui trainent

* toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé serait purement fortuite.

2- Vous n’êtes pas célibataire

Ici le souci, c’est qu’il y a déjà « l’autre » et qu’il va falloir envisager qu’il ou elle quitte le cocon du couple. Il ne s’agit pas ici d’un discours de la méthode de « comment forcer l’autre à rompre » avec tout ce que cela suppose de difficultés, mais plutôt de « comment faire comprendre à l’autre que l’on souhaite retrouver notre liberté » !

Vous êtes une femme en couple

Alors pour vous Mesdames, c’est quand même très simple :

Soignez votre pilosité

Oubliez le ticket de métro, les jambes lisses et les aisselles parfumées, c’est maintenant « has been ». Le poil est « in » !

Femme à forte pilosité

Votre conjoint devra désormais se munir d’une serpette pour aller à la découverte de vos charmes et de votre brousse. Et c’est autant de temps en moins à perdre en séances de torture ou de frais d’esthéticienne.

Invitez vos copines et pas votre belle-mère

La belle doche vous énerve, voilà une bonne raison de couper les ponts. Vous allez maintenant remplacer le gigot dominical avec belle-maman – qui d’ailleurs vous fait souvent remarquer vos piètres talents de cuisinière – par de bonnes soirées entre copines au moins deux fois par semaine.

soirée entre copines

Établir un programme accompagné de sushis, de rosé pamplemousse et de Mojitos* :

  • soirées « vente à domicile » : sextoys, lingerie, maquillage ou Tupperware décoration, tout peut être sujet à picoler se retrouver
  • soirées « film de filles » : étude comportementale sur le célibat de Bridget Jones ou bien discussion sur la bogossitude de Brad Pitt ou de Ryan Gosling
  • soirée « sport » : cours collectif de zumba ou bien remplacer le rosé pamplemousse par un Rhum cubain de 12 ans d’âge
  • soirée « extrême » : faire un triple combo des trois précédentes soirées en une seule. A n’utiliser cependant qu’en dernier recours (comprendre ici : si jamais votre nounours souhaite s’immiscer malgré tout dans votre soirée entre copines)

Votre seule limite est votre créativité et votre envie de voir votre nounours déguerpir rapidement à cause d’une hystérie collective féminine totalement incompréhensible pour tout bon être humain de type masculin.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération (punaise, mais c’est qui ce modération ?)

Autres bonnes excuses simples pouvant aider à redevenir célibataire rapidement

  • virez sans ménagement les amis de votre conjoint, surtout Didier* le gros lourdaud un peu très beauf qui a joué dans la même équipe de foot que votre conjoint il y a vingt ans et qui empeste la bière tiède
  • tentez l’infidélité et faites le savoir : revoyez vos ex et inscrivez vous sur Tinder, Gleeden, Meetic, Twitter et Facebook
  • faites de la cuisine végétalienne, le tofu et le boulgour aux lentilles corail auront raison de l’amateur de steak qu’est votre compagnon
  • mettez des légumes dans le bac à bières

salade vegan

* prénom d’emprunt, enfin un peu

Vous êtes un homme en couple

Alors ici, c’est déjà un peu plus compliqué ! Pourquoi ? Parce que vous êtes un homme et que la simple idée :

  • de retrouver votre frigo avec uniquement des bières et du jambon moisi
  • d’avoir des chaussettes sales partout, que vous êtes incapable de laver vous-même
  • de laisser trainer de la vaisselle sale plein l’évier
  • de raccrocher vos posters de foot et de famapouals (et votre femme/épouse/concubine a bien entendu brûlé les photos de votre maman)

… font qu’il est impossible pour vous de tenter de devenir à nouveau célibataire.

Bref, vous êtes un homme quoi ! Vous êtes en couple et désolé, il ne vous est pas possible de revenir en arrière, ce n’est pas envisageable*.

homme triste

* La rédaction décline toute responsabilité quant à une possible apparition d’une quelconque névrose alcoolique consécutive à la lecture de cet article.

Mais sinon, l’amour c’est chouette aussi hein !

Être célibataire et choisir de le rester ou de le devenir à nouveau, c’est bien. Mais vivre l’amour au quotidien, c’est évidemment bien mieux, on peut même envisager le mariage. Bref, chacun voit midi à sa porte, tout dépend comment l’horloge est tournée 🙂

Pour aller plus loin : Comment adorer sa vie de célibataire sur WikiHow pour celles et ceux qui aimeraient de « vrais conseils » !

Crédit photos : Pixabay, Unsplash

Comment rester célibataire ? Ou comment le devenir ?
5 (100%) 8 votes

Le plus lu en ce moment sur ce site :

Laissez donc un petit commentaire :